Fragmentation de l’ADN du sperme

Analyse de la fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes

La fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes est la rupture ou l’endommagement des brins d’ADN des spermatozoïdes.

Plus ces dommages sont nombreux, plus le degré d’intégrité du matériel génétique est faible et moins le risque de grossesse est élevé.

Méthodes de détection de la fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes

Comment la fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes peut-elle être détectée?

Il existe différentes méthodes pour déterminer les niveaux de fragmentation. Dans notre centre, nous utilisons le test TUNEL, recommandé par les chercheurs pour la fragmentation de l’ADN.

Quelle est la différence entre différentes méthodes?

La plupart des tests de fragmentation, y compris les tests SCSA et SCD, mesurent les dommages potentiels et la tendance à la dénaturation de l’ADN, et ont donc une capacité prédictive plus faible. Et vice versa, le test TUNEL mesure les dommages réels et a une capacité prédictive élevée. Actuellement, la valeur seuil du test TUNEL, séparant la norme de la pathologie, est <15%.

Pendant le test TUNEL, les spermatozoïdes réagissent avec une enzyme et les spermatozoïdes, qui ont un ADN fragmenté, sont colorés (si la microscopie à fond clair est utilisée), ou commencent à briller avec la lumière verte (en utilisant la méthode de fluorescence).

Indications cliniques

Ce test est recommandé dans les cas suivants:

  • Tératozoospermie
  • Infertilité idiopathique (pour une cause non identifiée).
  • Après plusieurs tentatives infructueuses de FIV.
  • En cas de faible qualité d’embryon.
  • Chez les patients présentant une fausse couche.
  • Les varices du cordon spermatique.
  • Les hommes de plus de 45 ans.
  • Sperme congelé (pour s’assurer que l’échantillon congelé a un niveau de fragmentation acceptable).
  • Augmentation de la température corporelle au cours des 3 derniers mois.

© 2017 Clinic of prof. S. Khmil| Designed and DEVELOPED by wpDEX